LA PRESSE DE CE VENDREDI

7 octobre 2016 - 13:53

Football Entreprise

Un vingt-neuvième titre ?

L’écart qui sépare le RCPH de ses plus sérieux adversaires se réduit chaque saison. Elle est bien loin l’époque où les Noir et blanc faisaient la course en tête avec une avance affolante sur leurs poursuivants. Les entraîneurs havrais Jacques Catelain et Raynald Lepiller doivent dorénavant s’adapter à des consciences chez leurs joueurs bien loin, elles aussi, des mentalités rencontrées avec leurs aînés.

Par le passé, les footballeurs les plus scrupuleux avaient établi leur nouvelle licence avant même de partir en vacances. Aujourd’hui, les secrétaires doivent s’armer de patience pour récupérer une photo ou le formulaire de licence dûment complété par le corps médical. Une fois les problèmes administratifs réglés, place à l’entraînement ! Une autre bataille pour les dirigeants. Le RCPH, longtemps à l’abri, n’échappe pas à l’absentéisme. C’est en tout cas le constat de Jacques Catelain « c’est pire d’année en année. Les garçons aiment bien jouer au foot mais pas trop s’entraîner. A se demander s’il ne serait pas plus judicieux de reprendre le travail foncier qu’en septembre ».

Voilà seulement une semaine que les Dockers ont repris en masse le chemin de Gagarine. « C’est bien agréable de compter une vingtaine de gars et de retrouver chez eux un semblant de condition physique ». Le recrutement ne sera pas non plus d’un grand secours pour les techniciens portuaires. Rarement spectaculaire, il s’est surtout résumé durant l’été dernier à quatre départs, ceux de Brice Durand, Logan Lejeune, Quentin Gilot et Florian Billaud.

Place aux jeunes au RCPH

La case arrivées restant désespérément vide à ce jour, les jeunes du club, déjà utilisés à dose homéopathique la saison dernière, devront pallier ces défections et s’affirmer. Là encore Jacques Catelain devra se montrer patient et persuasif. « Ils sont pétris de talent mais devront s’investir bien plus et aussi élever leur niveau de jeu ». La mentalité de gagneur défendue par le club et ses licenciés depuis des lustres, longtemps crainte par bon nombre d’adversaires, s’estompe doucement. « Les jeunes qui arrivent se moquent un peu du résultat. S’ils gagnent c’est bien et s’ils perdent ce n’est pas grave ».

Après une série de matches amicaux disputés le plus souvent avec des onze hétéroclites, étrillé par la Banque de France et séduisant face à BNP Paribas, le champion en titre a débuté sa saison de division d’honneur par deux timides succès.

« Contre Fouré Lagadec, on réalise une prestation correcte mais on reste constamment sous la menace de courageux adversaires par notre manque de réalisme offensif et chez les Cheminots Stéphanais, sur un terrain tellement petit et dangereux que l’arbitre s’est interrogé sur la pertinence de siffler le coup d’envoi, les garçons ont peiné pour développer leur jeu ». Demain, sans Clément Le Quec, suspendu, et Antonio Gréco, blessé, les Havrais accueillent Masselin. Non pas pour repousser les Quevillais à trente points comme en 2006 ou vingt-et-un comme en 2009, puis 2010 mais simplement éloigner provisoirement un prétendant au titre.

Programme du samedi 8 octobre

Coupe de France (1er tour)

SGS PTO Rogerville – Renault Cléon (Rogerville) (samedi 15h)

Division d’Honneur (match avancé)

RCPH – Masselin (Cavée Verte) (samedi 15h)

Promotion d’Honneur (matches en retard)

TCAR Rouen 2 - ATSCAF Le Havre (Darnétal), Labelle Saint-Pierre – RCPH 2 (Saint-Pierre-du Vauvray) et Vallourec Déville 2 - Sanofi Pasteur (Laudou) (samedi 15h)

Promotion d’Excellence (match en retard)

Ferrero Villers Ecalles – Carnaud Grand-Quevilly (L. Meunier) (samedi 15h)

1re Série Matin (matches en retard)

Total Petrochemicals – RCPH 3 (R. Beuriot) et AS Codah – Safran Nacelles Normandie (Delaune 2) (samedi 9h15)

 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 6 Dirigeants
  • 1 Arbitre
  • 20 Joueurs
  • 19 Supporters